Lève toi, ne fuis pas.

Titre : Suis ton cœur fait le 15.06.2018
Titre : Suis ton cœur fait le 15.06.2018

Dessin représentant l'état dans lequel on peut se sentir lorsque l'on vit un cyber-harcèlement (entre autres). 


Vouloir tout abandonner pour ne plus sentir la souffrance est une pensée qui accompagne ; elle s'appelle : "suicide".


Heureusement, au delà des changements qui s'oppèrent dans votre mental et votre psychique à vous rendre fous, incohérents, bizarres, cibles de messages à sens multiples pour activer votre mal-être, votre parano, vos doutes, votre culpabilité d'être la cause du problème ; vous réalisez que vous vous battez en silence, avec ce qu'il y a de meilleur en vous. Devenir violent, insupportable, associable, extrême, ne pas faire face à ses responsabilités, c'est leur donner le droit de décider pour vous. Plus facile à dire qu'à faire quand l'énergie n'est plus, que la dépression marque vos paupières et que tout semble sans issue." À quoi bon ? Ils sont trop forts, je n'ai pas leur réseau, leur influence et leur pouvoir."


Se battre, seul (e) ou avec une ou plusieures personnes de confiance, si vous avez cette chance. 

Comment résister face à 10, 20, 100, 500 personnes qui s'organisent pour vous faire plier ou taire ? Une formule magique, je n'en ai pas. 

Devenir à son tour harceleur pour ne plus être la victime? Un mode de survie qui n'est pas évident à assumer, il faut pouvoir oublier ce par quoi vous êtes passés.

Il va s'en dire que pendant qu'ils pensent à comment vous nuir ou vous faire souffrir voire taire, vous vous demandez comment préserver vos proches, comment ne rien laisser paraître, comment arrêter la machine puisque de toute façon ce que vous êtes, avez fait, dit, justifie que l'on vous pousse à bout. Crédibilité, un mot qui vous ait interdit. Votre vie et tout ce qui s'y attache ne compte pas, votre existence dérange.


Combien même vous auriez déclenché sans le vouloir ou sciemment des réactions vives autour de vous ; un cyber-harcèlement n'a pas le droit de vous enlever le goût de vivre, de trouver des solutions, d'être bien dans votre peau. Tant que vous vivez, vous pouvez suivre votre cœur, vous remettre en question, vous améliorez, échangez avec ceux qui vous voient autrement malgré les rumeurs, la calomnie, la critique ; malgré vos erreurs, vos défauts, vos blessures et votre méfiance. 


Pour finir, vous pouvez construire une vie où vous partagez ce qui vous tient à cœur face à l'omertà. Le bon côté d'une cyber-activité, aussi peu carrée, insignifiante, étriquée qu'elle puisse paraître peut aider un internaute qui se sent incompris, rejeté ou pas. Ce n'est pas un acte virtuel, fictif, détourné, opportuniste, récupéré...c'est bien la réalité de ceux qui restent debout sans pousser au suicide l'autre. Couper le wifi, le téléphone fixe, trouver d'autres sources d'information, changer de plateforme ne règle qu'en partie le problème...car ceux qui ciblent vont bien au delà de l'écran et de votre personne, vous ne savez presque rien d'eux, mais connaissent tout de vous. S'exprimer via un like, un coment, un micro c'est parfois le geste de trop. 


Bon week-end.



MERCI.

Fiche A comme Amour ou attaque ? Amour...pour vivre

Titre : Viv-errere, noir et blanc, filtre Huawei.
Titre : Viv-errere, noir et blanc, filtre Huawei.

Merci à vous d'avoir eu la curiosité de voir l'activité du moment. C'est encourageant.


Si vous vous sentez mal, s'exprimer (en parler, écrire, dessiner, peindre, lire un témoignage, chanter, s'associer, s'engager...etc ) aide à transmettre une envie de vivre, tout simplement. Notamment pour ceux qui restent en retrait et n'osent pas s'afficher. Ne laissez plus personne " hacker" ce qu'il y a de plus beau en vous, surtout si la joie n'est plus.


Non ! Non aux cyber-harcélements silencieux.


No War !

Mais qu'est-ce qu'on a fait à Zola*?

Titre : Viv-errer  13-14.11.2018
Titre : Viv-errer 13-14.11.2018

" Zola = aimer en Kikongo ;

Be happy = être heureux en anglais ;

Et non Viv-errer, (vivere = vivre en italien ), errer = se déplacer sans point de chute précis, stable et durable ;

In our Head = dans notre tête ( Réf : Internet ) ;


No War = pas de guerre ;


Terre !! = En espérant qu'un jour, nous n'ayons pas à le dire, parqués dans des bâteaux de fortune."


À Bibilande tout va bien pourquoi s'en faire?





Allons, allons...c'est dans votre tête tout ça !

Titre : Disturbing Digitalpeace.12.11.2018
Titre : Disturbing Digitalpeace.12.11.2018



" Pardon madame, je suis désolée...je suis parano depuis que...enfin... vous venez d'écouter mon histoire. C'est de ma faute...ouai, c'est moi le problème. Je kiffais la vie, la paix avant, maintenant...dès que je peux, je laisse mon portable à la maison pour être tranquile...


- allons, allons, c'est dans votre tête tout ça !


- des coïncidences, sûrement...mon imagination à coup sûr comment en douter ?


- la solitude et les réseaux sociaux, ce n'est pas la réalité, vous savez. Tout le monde n'est pas un cyberhackeur. Il y a de bonnes personnes partout. Sortez de cette prison virtuelle, la vie est belle.


- La vie est belle... à en perdre le sommeil, mais pas le sourire. Merci, madame."